logo

L'Ail

ail Plante condimentaire de l’Antiquité, les Egyptiens le considéraient comme une divinité. Les Grecs et les Romains lui reconnaissaient des vertus multiples. Quant aux hébreux, ils le rapportèrent de Babylone en Palestine.
Cette plante aux longues tiges vertes de la famille des liliacées tant utilisée dans la cuisine méridionale nous provient des steppes d’Asie septentrionale !
Les gousses cuisinées sont détachées du bulbe. Pour assurer une meilleure digestion, le germe, au cœur de la gousse, sera enlevé. Son usage tant externe qu’interne est une panacée de la médecine populaire. Une essence existe également. Il contient des oligoéléments Iode, Silice, Soufre.

Certaines de ses vertus seraient : antalgique, antiarthritique, antigoutteux, anti-scléreux (fluidifie le sang), puissant antiseptique pulmonaire, antispasmodique, apéritive, bactéricide, digestive, diurétique, hypotensive, stimulant circulatoire, tonique générale, vermifuge…

Il se récolte en été.

Le célèbre Docteur Valnet (1920-1995) qui pratiquait la médecine légale, la psychiatrie, microbiologie et hygiène, la médecine coloniale et la médecine du travail était un fervent adepte de la médecine naturelle.

Sa recommandation en cas de rhumatismes est d’appliquer des cataplasmes d’ail écrasé sur les zones douloureuses.
Il nous indique une astuce : pour protéger les fruits de la putréfaction, disposer dans le fruitier, des bocaux ouverts contenants des gousses d’ail ou d’oignon coupées en deux.

-Textes et Photos Sophie Juramy. Tout droit de reproduction et de diffusion pour tout pays est interdit sans autorisation explicite de l'auteur-