logo

Le Buis

buis Le Buis est réputé depuis l’Antiquité comme plante d’ornementation grâce à son beau feuillage vert profond et pour son bois à grain très fin qui se prête à la gravure.
Plante peuplant l’Europe centrale et méridionale en sols calcaires, bois, coteaux, montagnes jusqu’à 1 600m.

Les propriétés médicinales du Buis ont été reconnues au XIIe siècle par Sainte Hildegarde. La Renaissance l’a vanté comme remède à la calvitie.

Arbuste buissonnant d’un mètre environ lorsqu’il est taillé en haie, et peut prendre la hauteur d’un arbre de six mètre lorsqu’il se déploie.

Son parfum un peu désagréable est beaucoup plus léger en tisane et se laisse boire facilement.

Le buis est utilisé en décoction (40g par litre d’eau), en compresses, en bain tiède de pieds et de mains.

Certaines de ses vertus seraient : antiparasitaire, antiviral, dépurative, sudorifique, laxative, cholagogue, fébrifuge, désinfectante et cicatrisante…

Extrait de «  l’Argile qui guérit de Raymond Dextreit », ed. Vivre en Harmonie :
« En ce qui concerne particulièrement le docteur H. Leclerc, celui-ci a relaté comment , durant la première guerre mondiale, alors qu’il était blessé, grelottant de fière, que sa blessure s’était infectée et qu’il n’y avait rien pour le soigner, il avait demandé qu’on lui fasse bouillir une poignée de feuilles de buis dans un litre d’eau, décoction – à laquelle il trouva un goût affreux, et qui n’est pourtant pas si désagréable qu’il absorba dans le moins de temps possible, ce qui provoqua une abondante transpiration , et le sauva ».

-Textes et Photos Sophie Juramy. Tout droit de reproduction et de diffusion pour tout pays est interdit sans autorisation explicite de l'auteur-